"À 30 ans je me suis retrouvé sur le pavé. Viré avec pertes et fracas. La raison d’être de ma vie n’existait plus. J’étais en miettes. Je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite, mais mon départ forcé d’Apple fut salutaire…"

Telle est la confession de Steve Jobs en ce matin de juin 2005 aux étudiants de l’université de Stanford. Elle résume la maturation qui s’est lentement opérée en lui. Chassé d’Apple en 1985, Jobs a réussi un come-back retentissant dix ans plus tard et décliné des œuvres qui marquent leur époque telles que l’iPod, l’iPhone et l’iPad.

PDG le plus admiré au monde, Steve Jobs a le plus souvent navigué à contre-courant, poussé par une vision de génie et une force de conviction hors du commun. Pourtant, il peut aussi se tromper : c'est lui-même qui a failli couler Apple en 1984 après avoir lancé le Macintosh en imposant des choix techniques incohérents !

Les 4 vies de Steve Jobs dépeint le parcours exceptionnel d’un homme qui a changé notre rapport à l’informatique, au téléphone portable, à la musique… Et il dévoile aussi mille facettes inattendues de l’artiste hors normes qui dirige Apple. Sa quête de l’illumination en Inde –  Son refus initial de reconnaître la paternité de sa fille Lisa –  La quête de sa mère qui l’a abandonné à sa naissance –  La tentative de soigner son cancer par un régime alimentaire végétarien… parcours hors du commun, de ce chef d’entreprise qui a un statut comparable à celui d’une rock star auprès des ses aficionados, de ce vaillant innovateur qui tente, à sa manière, de changer le monde…

« Tourmenté, perfectionniste, habité par le génie et doté d’un sens inné du Beau, Jobs est capable de grands rêves et il a le talent de les faire partager à d’autres. Tenter de mesurer l’ampleur de son influence n’est pas aisé car, régulièrement, grâce à l’exemple donné par Apple, tout un pan de l’industrie s’est progressivement métamorphosé.

Si Jobs n’avait pas été là, à quoi ressembleraient aujourd’hui les micro-ordinateurs ? Arboreraient-ils des coques aux belles courbes ? Leurs écrans seraient-ils peuplés d’icônes ? » Daniel Ichbiah

Parution le 12 avril 2011 en librairie | LEDUC S. EDITIONS

steve_jobs