Bilan des actions du Conseil de la création artistique depuis sa création : parmi les 16 projets développés par le CCA, 9 ont été réalisés, 7 sont en cours de réalisation.

Ce bilan détaillé des actions accomplies est publié sur le site du CCA. Le CCA mènera à terme les projets engagés. Ses missions étant effectuées, il n’engagera plus de nouvelles actions.
Le CCA a achevé ses missions d’expérimentation et d’évaluation. Certaines de ces expérimentations peuvent être reprises, les préconisations dégagées par les évaluations dessinent des perspectives dans ce sens.
L’intérêt des actions menées est de définir des orientations en matière de politique publique de la culture. Le CCA a permis de montrer, par la mobilisation et l’investissement des différents acteurs, que des changements étaient possibles et nécessaires dans ce domaine.
Nous remercions pour leur enthousiasme, leur professionnalisme et leur grande efficacité :
• les 450 enfants et leurs familles, les 100 musiciens et éducateurs sociaux participants à l’Orchestre des jeunes DEMOS
• les 1000 jeunes créateurs d’Imaginez maintenant, les équipes des porteurs de projet dans neuf villes de France 
• les 100 chercheurs et les 50 partenaires américains de Walls and bridges
• les créateurs et animateurs du Site Monet2010 ainsi que les 2,5 millions de visiteurs sur Internet, 
• les acteurs techniques, universitaires et éditoriaux de la Cinémathèque de l’étudiant,
• les danseurs, formateurs et chorégraphe du Pont culturel Méditerranéen
• les concepteurs et porteurs du Pompidou mobile,
• les instigateurs du Méridien Arts-Science-Société,
• les organisateurs et les participants de la Biennale de Belleville,
• les concepteurs et animateurs du Site INA spectacles vivants
• les équipes associées à l’étude sur le territoire de Plaine commune
• les partenaires de l’étude l’Opéra près de chez vous,
• la pertinence et l’exigence des cabinets d’évaluation qui ont analysé tous les projets
et l’ensemble des partenaires institutionnels du CCA. 

Le Conseil de la création artistique et son délégué général Marin Karmitz