A découvrir, à partir du 11 octobre 2012, un ensemble d’œuvres de Robert Combas, de 1983 à 1994, période la plus recherchée par les collectionneurs et amateurs d’art.

Présent sur la scène artistique dès 1979, Robert Combas est le créateur de « la figuration libre », mouvement regroupant Rémi Blanchard, François Boisrond et Hervé Di Rosa. Ce mouvement naît par opposition à la sévérité des années 70 et Combas devient alors le promoteur d’un dynamisme et d’une désinvolture nouvelle.

Son style est coloré, graphique et simplifié, non sans rappeler les arts primitifs et le graffiti. Il travaille essentiellement par jet de peinture tout en gardant le caractère narratif et figuratif de ses toiles. L’artiste charge ses tableaux d’un imaginaire renversant, largement inspiré des contes pour enfant, des grands poèmes de l’histoire de la littérature, de la poésie et des croyances populaires. Le tout empreint de culture Pop et de musique Rock.

"La recherche du feeling. Le feeling,
c'est le rythme, c'est le batteur fou dans la jungle et les danses vaudou, c'est les Rolling Stones copiant les
vieux morceaux des noirs, des blues men,
et sans le vouloir, créant une musique nouvelle. Moi, c'est un peu comme ça
pour
la peinture, avoir le rythme (feeling) des écritures et des peintures publicitaires chinoises, arabes,
méditerranéennes.
Ma peinture
c'est du rock."
Robert
Combas
"
 
Robert Combas

Robert_Combas_Galerie GZ


«
Sans titre
», Acrylique sur toile, 1990, 183
x
88
cm
  

Galerie GZ | 19, rue de Miromesnil 75008 Paris  |  www.galeriegz.com